La Ville de Nantes organise depuis plusieurs années des campagnes de prévention, alors que la réglementation en vigueur n’exige pas une surveillance particulière dans l’habitat individuel. Elles concernent chaque année certaines zones de la Ville.

situation en 2010

C’est un gaz radioactif d’origine naturelle, incolore et inodore. Il provient des roches granitiques et volcaniques.


À l’air libre, le radon est dilué et sans danger. Dans un environnement clos, il peut se confiner et atteindre des concentrations élevées (notamment au rez-de-chaussée des logements).


L’inhalation du radon constitue un des facteurs de risque du cancer du poumon. Le tabac, principal facteur de risque de ce cancer, est encore plus dangereux lorsqu’il est associé à une concentration élévée de radon. Le risque augmente en fonction du temps d’exposition et de la concentration de ce gaz dans les locaux.


Du 17 au 23 novembre, la Ville de Nantes propose aux habitants des micro-quartiers Pont du Cens-Côte d’Or, Petit Port-Bourgeonnière et Université-Jonelière (quartier Nantes Nord) une réunion d’information et des permanences sur le radon. Ces rendez-vous visent à expliquer, par des spécialistes, les effets de ce gaz et les mesures à prendre. Un dosimètre permettant de mesurer la présence de radon pourra être fourni gratuitement.

Cette année, cette démarche concerne les micro-quartiers Pont du Cens-Côte d’Or, Petit Port- Bourgeonnière et Université-Jonelière du quartier Nantes Nord. Une réunion d'information est proposée aux habitants de ces micro-quartiers afin d’apporter un éclairage sur le radon et les mesures éventuelles à mettre en place (aération et/ou travaux d’étanchéité des sols). 

Jeudi 17 novembre 2022 à 18h30,
à la salle Santos-Dumont, 11 rue Santos-Dumont, 

En présence de Christophe Jouin, conseiller municipal délégué à la santé environnementale, avec les interventions de la direction santé publique de la Ville, l’Agence régionale de santé (ARS) et l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Cette action est réalisée avec l’association UFC-Que Choisir de Nantes. 

Un dosimètre pour évaluer la situation sur deux mois environ sera proposé aux habitants d’un logement avec une pièce à vivre située en rez-de-chaussée ; en effet, le radon s’accumule préférentiellement au niveau des rez-de-chaussée des logements.

Les habitants de Bellevue Chantenay Sainte-Anne, Dervallières Zola, Breil Barberie et Hauts Pavés Saint-Félix peuvent également venir retirer un dosimètre (si au moins une pièce de vie se situe au rez- de-chaussée dans le logement).

Les dosimètres seront analysés par un laboratoire indépendant et les résultats mis à la disposition des habitants en avril 2023.

Permanences

Pour les habitants ne pouvant pas se déplacer à la réunion d’information, des permanences seront assurées à la Maison de quartier La Mano (3 rue Eugène Thomas) :

– Le samedi 19 novembre 2022 de 9h30 à 12h30 (salle Projet)

– Le mercredi 23 novembre 2022 de 14h à 18h (salle E).

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter